• Livre; "Ficelles de marin"

    Livre "Ficelles de marin"
    ...avec les moyens du bord trucs et astuces...

    Sophie Angeli Chacoux, éditions La Découvrance
    ISBN: 978-2-84265-715-4

    On arrive à tout faire avec de la débrouille.
    Ces pages sans prétention sont destinées à ceux et à celles qui choisissent la vie de bateau.

    Cet ouvrage comporte deux parties :
    Les Ficelles de Sophie : un condensé de trucs pour simplifier le quotidien à bord : santé, bien-être, rangement, confort, alimentation, etc.
    Les Ficelles de François : une concentration d’astuces techniques et mécaniques pour faciliter maintenance et navigation.

    Finalement, pas besoin d’être un génie de la mécanique des fluides pour vivre sur l’eau.
    Cela nécessite juste un peu de bons sens et peu de frais.

     


    Biographie de Sophie Angeli Chacoux

    Sophie Angeli Chacoux connaît dès sa plus tendre enfance le goût de l'aventure et de la mer grâce à son père, officier de Marine. Adulte, elle multipliera les expériences professionnelles en Afrique, écrira dans la presse, puis décide à cinquante ans de prendre la mer avec "Enomis" à la recherche de la Terre sans mal en Amérique du Sud. Avant de repartir pour un nouveau périple vers le Grand Sud, Sophie livre ses ficelles de marin qui lui ont tant rendu service.

    Livre déjà paru : Femme, j'ai osé la mer, La Découvrance, 2011.

    François-Jehan Margat est le réalisateur technique de la deuxième partie de ce livre. Ce grand gaillard soixantenaire, kinésithérapeute de son état, est un marin exceptionnel. Il a construit tout seul son voilier Pitufo qu'il aménage ou arrange au fil de ses escales océaniques. Depuis plus de vingt-cinq ans, ils ont plusieurs fois traversé l'Atlantique et dans tous les sens.

    Souvent au sextant, comme au bon vieux temps, cela va de soi !
    Rencontré aux îles Canaries il y a quelques années, celui que Sophie surnomme volontiers le "professeur Tournesol des temps modernes" déborde de connaissances autant que d'imagination. C'est un personnage hors du commun et hors du temps ! Il continue aujourd'hui de naviguer sur son "Pitufo" quelque part aux Antilles...
    Bons vents à toi François !


    Notre avis:

    Ce livre est écrit pour les voyageurs au long cours en voilier, et pourrait paraître à première vue peu adaptés aux  petits caboteurs côtiers que sont nos Figaros 5&6.

    Au programme;

    Des recettes de grand'mère (marine), des recettes de cuisine, conservation des aliments, apaisement des petits bobos, boite à malices, entretien du bateau, alimentation, pannes, outillage, fabrication d'un four, marinisation d'un moteur, machine à coudre, joints, tuyaux, gréement, batteries etc...

    Si l'entretien du moteur in-bord ou la confection d'un poêle à bois a peu de pertinence pour nos Figaros, ce petit livre (308 pages, 23 euros) nous parait absolument indispensable par la somme d'informations en tout genre et d'astuces qu'il contient !

    Une vraie petite "bible" pratique du marin pour la vie à bord !
    Ce petit livre compact et complet est une véritable révélation et à toute sa place à bord, sa compacité n'encombrera pas trop les équipets de nos Figaros !

    De plus il est intéressant pour les esprits curieux :-)

    Un seul défaut; étant destiné a être souvent manipulé et feuilleté, les collages pages/couvertures sont  relativement fragile et ce livre sera donc rapidement amené à être rafistolé, recollé ou scotché !

     


    votre commentaire
  •  

     

    Les Secrets de la Mer Rouge est une série télévisée française en 2 saisons de 13 épisodes de 26 minutes, créée et diffusée à partir du dimanche 5 mai 1968 et en 1975 sur la première chaîne de l'ORTF.

    Cette série télé a été créée en 1968 par Claude Guillemot assisté de Pierre Lary. Elle présente les aventures de Henry de Monfreid, célèbre aventurier français.

    DVD; "Les secrets de la mer Rouge"

    DVD; "Les secrets de la mer Rouge"


      Acteurs :

        Pierre Massimi (Henry de Monfreid)
        Christine Kruger (Armgat)
        Hans Wyprächtiger (Schumacher)
        Alex Lacast (Awad ou Aref)
        Milhoud Ketib (Kassim)
        Baaron (Fauta)
        Alphonse Beni ou Alton Benny (Anko)
        Mostefa Stiti (Djober)
        Mustapha Chadly (Ali)
        Pierre Saitons (Gabre)
        Jean-Claude Balard (Simoni)
        Pierre Lary (Torcill), dans "Trafic d'or"

    Synopsis :

    1915, après quelques mois passés sur le front, Henry de Monfreid, réformé, décide de repartir pour Djibouti où l'attend son bateau, le " Fat-el-Rahman ", et son fidèle second Awad. Son idée est de créer un établissement de culture de perles en Mer Rouge, aux îles Farzan, près de la côte du Yemen. Sans le soutien officiel français, l'aventure est périlleuse. D'autant plus qu'il est dénoncé aux Anglais comme espion allemand par Salim Monti, trafiquant d'armes et d'esclaves...


    Saison 1 (mai/septembre 1968) :

    Les chemins de l’aventure (diffusé le dimanche 5 mai 1968)

    Les perles (diffusé le dimanche 12 mai 1968)

    Les pirates zaranigs (diffusé le dimanche 19 mai 1968)

    Complot autour des perles (date de diffusion incertaine, en raison de la grève à l'ORTF)

    La mort de Said Ali (diffusé le dimanche 7 juillet 1968)

    La vengeance de Cheik Issa (diffusé le dimanche 14 juillet 1968)

    Le cheick sanguinaire (diffusé le dimanche 21 juillet 1968)

    Transporteur d’armes (diffusé le dimanche 28 juillet 1968)

    Aventure en montagne (diffusé le dimanche 4 août 1968)

    Les espions d’Ato Joseph (diffusé le dimanche 11 août 1968)

    Histoire de Célima (diffusé le dimanche 18 août 1968)

    Le piège de Ras-El-Ara (diffusé le dimanche 25 août 1968)

    Le dernier voyage (diffusé le dimanche 1er septembre 1968)


    Saison 2 (septembre/novembre 1975) :

    La route des perles (diffusé le dimanche 7 septembre 1975)

    L'embuscade (diffusé le dimanche 14 septembre 1975)

    Le piège (diffusé le dimanche 21 septembre 1975)

    Hodeidah (diffusé le dimanche 28 septembre 1975)

    Le chemin de l'esclavage (diffusé le dimanche 5 octobre 1975)

    La revanche (diffusé le dimanche 12 octobre 1975)

    Les hommes de la soif (diffusé le dimanche 19 octobre 1975)

    Le défi de Kassim (diffusé le dimanche 26 octobre 1975)

    La disparition de Kassim (diffusé le dimanche 2 novembre 1975)

    L'enquête (diffusé le dimanche 9 novembre 1975)

    Course contre la mort (diffusé le dimanche 16 novembre 1975)

    Trafic d'or (diffusé le dimanche 23 novembre 1975)

    L'équipier (diffusé le dimanche 30 novembre 1975)

    DVD

    Cette série existe en DVD (saison 2)

        Éditeur : Koba Films Video
        Distributeur Warner Home Vidéo France
        Collection « Mémoire de la télévision »
        Sortie le 13 septembre 2006
        D'après l'oeuvre d'Henry de Monfreid
        Un feuilleton d'aventure retraçant la vie du célèbre écrivain Henry de Monfreid de 1915 à
        1918

        Une formidable interprétation de Pierre Massimi (La Dame de Monsoreau)
        Un tournage en Iran et sur la mer Rouge
        Des bonus exceptionnels : biographie, films et photos d'archive personnelles d'Henry de
        Monfreid, carte animée de la Mer Rouge et bandes annonces

     

     

    Image-6-copie-2.png

     

    Image-8.png

     

     

    Notre avis:

     

    cette série se laisse regarder agréablement. Les acteurs principaux jouent honnêtement, et certains personnages ont des "trognes" magnifiquement patibulaires !

    La qualité d'image n'est pas formidable, le rythme du film est typique des séries télévisées françaises de l'époque, et les moyens mis à la disposition de l'équipe de tournage semblent avoir été quelque peu limités...

    Les paysages sont exotiques à souhait, les lieux de tournages, palais ou cafés sont terriblement patinés par le temps et ne sont pas des décors de cinéma, de l'authentique ! 

     L'aventure au bout du monde dans des paysages absolument désertiques, des ports typiques de l'époque et de la région, ces films nous montrent une époque disparue ou les voiliers "de travail" étaient encore très courants !

     L'ambiance des romans de Henry de Monfreid est bien présente dans cette série ...
     

    Les vraies stars de cette série sont bien entendu pour nous les boutres !

    (dhow en anglais) 

     

    Les boutres :

    D’après les historiens, ces magnifiques embarcations remonteraient à plus de mille ans, et le royaume de ces bateaux sortis de la nuit des temps, s’étendrait du sud de l’Inde jusqu’au Nord Ouest de Madagascar, en passant par le Yémen, Djibouti, Le Kenya, La Tanzanie, et enfin, Les Comores.

     

     Voilier traditionnel et culturel, il a été diffusé par les navigateurs arabes dans le nord et l’est de l’Océan Indien. Construits en bois, ce sont des bateaux solides destinés au transport, et leur faible tirant d’eau leur permet, comme les pirogues, de se faufiler et d’accoster un peu prés partout. Ils sont larges (environ 1/3 de leur longueur), bien défendus sur l’arrière, leur étrave est pointue, et ils portent une (ou deux) voile(s) triangulaire(s) (un peu comme les voiles latines) appuyée sur un (ou deux) mât(s) considérablement incliné(s) vers l’avant. C’est d’ailleurs la forme de cette voile qui conditionne l’appellation boutre.

     

    Encore très présents sur les mers du Golf d'Aden et d e la "Corne d'Afrique" jusqu’en 1970, les différentes variantes de boutres n’ont pu résister à la course au progrès, et ils ont aujourd’hui, quasiment disparu au profit de coques en bois motorisées.

     

     

    Image-9-copie-2.png

     

    Image-10-copie-1.png

     

     

    Image-12.png

     

     


     


    4 commentaires
  • Livre; "Pataquès dans l’Aber-Wrac’h" d'Alain Quéré

    Livre; "Pataquès dans l’Aber-Wrac’h"

     

    Présentation:

    Après avoir été placée dans un coma artificiel suite à un accident de plongée, Laure s’apprête à rentrer à son domicile plouguernéen pour y achever sa convalescence.
    Son rétablissement s’effectue à son domicile, qui est situé au coeur du pays des Abers, une région réputée pour être le berceau de nombreuses légendes qui s’inspirent, en autres faits, d’actes de naufrageurs ou de contrebandiers. Sa guérison suit normalement son cours, mais ne lui permet malheureusement pas de retrouver son emploi précédent.
    Quelque peu déstabilisée, régulièrement auditionnée par les forces de l’ordre du fait de troublantes coïncidences, la jeune femme se met alors en quête du sens qu’elle pourrait donner à sa vie. Ses recherches la conduisent à côtoyer d’anciens « pieds lourds », des aventuriers des temps modernes, des bénévoles de la SNSM, mais aussi des personnes bien mal intentionnées...


    Poursuivant la recherche de son idéal, elle découvre soudain, stupéfaite, que la commune où elle vit, qui est usuellement si calme et si paisible, fait l’objet depuis peu d’une forte recrudescence de faits divers. Des contrebandiers des temps modernes sévissent localement et, semblant être prêts à tout, n’hésitent pas à faire pression sur elle ou encore à s’en prendre à son proche entourage, notamment à son compagnon Matthias.
    Elle comprend alors que l’Aventure, la vraie, se trouve sur le pas de sa porte, non loin du port d’attache de son voilier qui est également impliqué dans ses mésaventures.
    En aucun cas, elle n’avait imaginé que l’île Terc’h ou encore la roche de la Malouine, qui sont toutes deux situées non loin de son domicile, puissent en être le lieu principal !

    "Pataquès dans l’Aber-Wrac’h" d'Alain Quéré
    Editions des Montagnes Noires
    Broché, format  140 x 210 mm
    344 pages

     


    Alain Quéré :

    Livre; "Pataquès dans l’Aber-Wrac’h"


    Passionné depuis son plus jeune âge par la mer et les différentes activités associées, Alain Quéré exerce depuis de nombreuses années dans le milieu de la construction et de la réparation navale, sur des projets variés tels navires militaires, offshore, les énergies marines renouvelables.

    Dans le cadre de ses loisirs, la mer est également omniprésente, sur des thèmes aussi variés que la lecture, le modélisme naval, sans oublier la navigation à la voile le long des côtes du Finistère Nord.
    Cette passion pour la mer et les navires l’a amené à s’intéresser à différentes pratiques maritimes, telles la récolte et la transformation des algues, la pêche, le cabotage, la plaisance, la plongée, ainsi qu’à collaborer à la revue de modélisme naval Bateau Modèle.

    Sur la base de ses expériences et compétences maritimes, au gré de son second roman, Alain Quéré nous invite à découvrir tour à tour  le splendide Pays des Abers, les plaisirs de la croisière côtière, les acteurs de la course de large, les pieds lourds d’antan, les pionniers oeuvrant au développement des énergies marines renouvelables, sans oublier les nombreux bénévoles de la SNSM, particulièrement mis en valeur.

    Au fil de ce roman, où se mêlent le goût salé de la mer et les saveurs iodées des algues,  le lecteur découvre le Finistère Nord, une région d’ordinaire très tranquille où il fait bon vivre.

    Il s’y déroule néanmoins d’étonnants évènements, qui contrarient fortement les plans de Laure, l’héroïne de ce second ouvrage, édité par les éditions des Montagnes Noires et disponible en librairie.

    A noter que son premier roman, qui est intitulé « Laure, l’énigme de l’épave de la Malouine » et qui a fait l’objet d’une seconde édition, est toujours disponible à la vente, également en librairie.











    votre commentaire
  • "L'art de la godille" de Gildas Roudaut

    Livre; "l'art de la godille"

    Le mot de l'éditeur:

    La godille paraît toujours être un mystère à qui ne la maîtrise pas. Pourtant, en apparence, rien de plus facile : un aviron calé sur le tableau arrière du canot, manié d’un geste simple en forme de huit, et le sillage est tracé. Gildas Roudaut explore dans ce premier livre consacré à L’art de la godille cette fausse simplicité.

    L’étude historique et géographique présente toutes les variantes de la godille en vigueur aussi bien en Asie, en Europe qu’en Amérique. On y découvre la puissance du yuloh chinois et du ro japonais, la godille courbe des chasseurs nord-américains et nos traditions de courses à la godille aux XIXe et début XXe.

    Portraits de godilleurs et inventions récentes concluent cette revue. La recherche étymologique nous entraîne dans les hésitations à nommer depuis le XIIIe siècle cette technique si particulière : guaschier, coqueter, gabarer, goudiller, les termes marins furent nombreux.

    Schémas à l’appui, une deuxième partie analyse les principales techniques (horizontale et verticale) et les tours de main à acquérir. Puis, pour exposer le principe actif de l’aviron de godille, Gildas Roudaut convoque l’hydrodynamique. Cette troisième partie, plus théorique, examine les forces en jeu pour en tirer le meilleur parti et choisir judicieusement sa technique et son aviron.

    La quatrième section ouvre vers une pratique bien maîtrisée et envisage ce qu’il faut bien reconnaître être un art.

    Le dernier chapitre propose au godilleur de façonner son propre aviron. Trois plans détaillés et le suivi pas-à-pas de l’ensemble de la fabrication guideront le lecteur vers toutes les habiletés.

    Glossaire, adresses utiles et bibliographie. Illus. : photos et schémas, gravures et cartes postales anciennes.

    Amarré à la pointe de la Bretagne, Gildas Roudaut vit sa passion pour la navigation en mer comme professionnel sur un vieux gréement, technicien océanographe sur des navires de recherche ou simplement marin sur un voilier. En 2006 et 2007, il relève le défi de la course à la godille entre l’île Molène et le continent. De là émerge son envie d’explorer le monde de la godille, de son histoire à la pratique. Attaché au travail du bois, il en arrive alors tout naturellement à fabriquer et améliorer ses propres avirons. Godiller est aujourd’hui pour lui synonyme de loisir qui lui permet de se balader en famille, de participer aux courses (3e à Groix en 2014) ou d’aller relever ses casiers.


    Notre avis:

    Petit livre bien présenté et bien illustré, c'est un condensé relativement complet de ce qu'il faut savoir sur la godille, historique et théorie en plus.

    Ce livre très intéressant permet d'apréhender les différentes façons de se mouvoir à la godille et de préciser ses choix en fonction de sa taille et son embarcation afin d'affiner les dimensions et choix des techniques de la godille pour plus de performances sur l'eau.
     
    C'est un petit bouquin indispensable à celles et ceux qui aiment naviguer à la voile et à la godille, ainsi qu' a celles et ceux qui n'ont qu'une confiance limitée en la fiabilité des hors-bords ou qui privilégient les déplacements écologique sans consommation de carburants fossiles !
     
     
    "L'art de la godille"  Auteur Gildas Roudaut

    votre commentaire

  • "Le bateau qui ne voulait pas flotter" de Farley Mowat.

    Un superbe bouquin qui devrait figurer dans toute bibliothèque de voileux !

    Dans l’aventure contée par Farley Mowat tout est décalé : son antique 4×4 surnommé « l’immortel » au vu des dégâts dont il est victime et qu’il inflige aux autres, le voilier héros du livre, goélette construite en bois vert qui refuse obstinément d’aller vers l’Ouest et dont l'antique moteur capricieux démarre une fois sur deux en marche arrière...
    Quant au pays lui-même, ses irréductibles habitants et ses usines à morues, c'est juste une contrée hors du temps. 

    Ce livre est un hymne aux infortunés dans tous les sens du terme. Les innombrables déconvenues dont l’auteur est victime conduisent à des situations aussi périlleuses que cocasses d’où il tire son humour avec beaucoup d’habileté, humour renforcé par l’entêtement des protagonistes à aller jusqu’au bout de leur aventure.

    A la lecture de ce livre, on ne peut qu'être séduit par l’enchaînement jubilatoire de mésaventures et situations absurdes causés par de grossières erreurs de conception et de construction, les solutions pour y remédier aussi improbables qu'étonnantes, des manœuvres d’appareillage ou d'arrivées plus que déroutantes réalisées avec ce voilier aussi rétif et capricieux qu'un méchant baudet acariâtre...

    Ce livre est un magnifique traité d’humour et d'autodérision qui fera bien rire tous ceux qui apprécient  l’aventure et la navigation à la voile.

    "Le bateau qui ne voulait pas flotter"

    de Farley Mowat

    editeur: Hoebeke / collection étonnants voyageurs
    EAN : 978-2842304744
    ISBN: 2842304748


    Note: Ce livre a été édité plusieurs fois en différentes langues.

     

    Le bateau qui ne voulait pas flotter

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique